L’art de prendre le temps de prendre le temps!

L’art de prendre le temps de prendre le temps!

En octobre 2019, j’ai commencé une petite routine matinale de méditation, visualisation, lecture, écriture et entraînement léger.  Depuis longtemps, je me lève à 5h du matin.  J’ai toujours voulu me lever plutôt que les autres chez moi, afin d’avancer ma journée et être disponible pour les gens que j’aime à leur réveil.  Avant octobre 2019, j’ouvrais mon ordinateur portable et je travaillais afin de m’avancer au boulot.  Chez moi, mes enfants se lèvent vers 6 h alors j’avais 1h pour moi!  Du moins, c’est ce que je croyais!  Travailler, ce n’est pas du temps pour soi en réalité.  

J’ai changé ma perception de ma routine matinale lorsque j’ai lus le livre “Miracle morning, tout se joue avant 8h” de (Hal Elrod).Disponible dans toutes les bonnes librairies locales sinon en ligne. 

Sans vendre le punch de ce fabuleux livre, l’auteur dit simplement qu’il faut se lever plutôt, avant tout le monde afin de prendre du temps et prendre soin de soi.  Il conseil de se lever 1h avant les gens de la maison pour réaliser une petite routine Rien de trop long mais qui fait la différence dans la journée.  J’ai appliqué cela dans ma vie et je me suis rendu compte qu’au lieu d’être stressé au réveil de mes enfants à 6h à cause du boulot, j’étais vraiment beaucoup plus zen et prêt à affronter ma journée.  La raison est bien simple, c’est que j’étais occupé de moi-même avant.  Quand nous sommes bien avec soi-même c’est beaucoup plus facile d’être présent et de s’occuper des autres.  Pour ceux et celle qui trouve que d’appliquer une routine matinale est difficile, sachez ceci; selon plusieurs spécialistes cela prend 21 jours à créer ou défaire une habitude.  Alors, soyez patient et surtout persévérant.

Je parle beaucoup de ma routine matinale dans mes discussions et je constate que les gens sont beaucoup allumés par celle-ci.  Même qu’ils cherchent à savoir davantage afin d’appliquer cela dans leur quotidien.  Je constate que pour la visualisation, la lecture, l’écriture et l’entraînement cela va très bien.  Par contre, pour la méditation cela est une autre paire de manche. Tout le monde me dit;

« Hugo, je suis incapable de faire de la méditation. J’ai déjà essayé et cela ne fonctionne pas!  Alors, j’ai abandonné. »Effectivement, ce n’est pas facile de faire de la méditation et surtout lorsqu’on commence. Je suis loin d’être un gourou dans la matière et je n’ai pas beaucoup d’expérience, mais voici quelques conseils qui ont fonctionnés pour moi.

La pleine conscience

Méditer pour moi c’est quoi ? C’est être dans la pleine conscience. Ce n’est pas d’être ou vivre dans le passé, ni dans le future mais bien d’être dans le moment présent. Méditer, c’est premièrement s’arrêter, ressentir et accueillir.

S’arrêter

S’arrêter, c’est important ! La vie en 2020 va à une vitesse incroyable! Le travail, la famille, les cours des enfants, les devoirs, les activités et plus encore! On se lève le matin souvent à la dernière minute, on se prépare en vitesse, et nous passons la journée à s’occuper de tout le monde sauf de nous. Le soir venu, quand tout le monde est couché, nous sommes trop fatigués pour prendre ce temps alors, on s’allonge sur le divan devant la télévision et on attend que le moment soit venu pour le dodo.  C’est beau la vie hein? 

Prenez le temps de prendre le temps.  Vous êtes trop occupé à être occupé!

La méditation vous offre de prendre un moment juste à vous, seul, sans tumulte de la vie. Juste vous et vous ! Choisissez un emplacement à vous, où vous êtes bien et confortable. Si vous avez une petite routine matinale, comme j’ai expliqué plus haut et que vous vous levez avant tout le monde, c’est encore mieux ! Chaque seconde sera un miracle dans votre vie puisque ce temps sera consacré uniquement à vous!

Ressentir

Une fois que vous êtes capable de prendre du temps pour vous, installez-vous confortablement dans un endroit où vous êtes bien!  Un bain peut être la solution, l’idée c’est de trouver un endroit où vous êtes bien. Fermez les yeux et prenez des grandes respirations. Inspirer par le nez et expirer par la bouche! Il y a plein de livres et d’ouvrages qui sont disponibles pour avoir une bonne technique pour la respiration. Je vous recommande le livre “Je médite jour après jour”. C’est un petit livre de poche que vous allez surement lire et relire plusieurs fois de Christophe André. Concentrez-vous sur votre respiration. Laissez remonter en vous, vos émotions, les sensations de votre corps,  le bon, simplement et sans effort. 

Accueillir

Une fois que nous avons pris le temps de s’arrêter un peu, même si ce n’est que quelques minutes par jour, le bien-être sera inégalable. Reconnaître ce qui a en vous, c’est accepter le plus important et surtout, lâchez prise. La méditation ne solutionnera pas vos problèmes mais vous allez trouver le bien-être pour voir plus clairement les choses.

Quand vous pensez que tout va mal ou que vous avez un problème, l’important est d’accueillir cela en vous sans nécessairement l’accepter globalement. Quand vous pensez qu’il ni a plus de place, agrandissez votre esprit pour mettre du merveilleux. Il y a du positif au quotidien comme le sourire de votre enfant qui se lève le matin, un bon repas, le livre que vous avez lu sur l’heure du dîner, l’amour quotidien de votre conjoint ou conjointe. En somme, la vie est remplie de merveilleux. 

En bref

La méditation et la pleine conscience n’est pas l’affaire d’une séance ou deux par jour dans le silence en se coupant du monde extérieur.  Au contraire, selon moi ce n’est pas une déconnexion mais plutôt, une connexion à votre monde intérieur. C’est de prendre le temps de prendre le temps!  

Avoir des moments officiels de méditation c’est bien, mais au quotidien, il faut prendre le temps d’être dans le moment présent. Jaser avec vos enfants sans être sur son téléphone ou tracassé par votre journée de travail par exemple. C’est aussi dans les moments d’attente, dans le métro. Regarder ce qui vous entoure, les sons, les odeurs, les gens. Arrêter de toujours penser au passé pour se projeter dans l’avenir. Comment planifier votre avenir si vous n’êtes même pas capable d’être bien et contempler le présent? C’est illusoire, c’est se mentir à soi-même alors vivez le présent!  

Apprenez à être dans le présent dans le présent!

Hugo Dubé

hugodube.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *