Votre relation toxique avec l’argent

Votre relation toxique avec l’argent

Tu as tout l’argent que tu veux pour faire tout ce que tu veux.

Tu as tout l’argent que tu veux pour faire tout ce que tu veux. 

Relisez cette phrase plusieurs fois. Comme un mantra. Prenez le temps de méditer sur le sujet dans votre cours de yoga. Allez, je vous le demande gentiment. Ce n’est pas un exercice de diction, mais bien un exercice d’introspection.

 

Bon, comme vous semblez résister, je vais vous aider…

 

Tu as tout l’argent que tu veux pour faire tout ce que tu veux.

Tu as tout l’argent que tu veux pour faire tout ce que tu veux.

Tu as tout l’argent que tu veux pour faire tout ce que tu veux.

Tu as tout l’argent que tu veux pour faire tout ce que tu veux.

 

Alors, que comprenez-vous de cette phrase ? Que vous avez dans votre compte en banque tout ce dont vous avez besoin pour réaliser tout ce que vous désirez ? Hum ! Oui et non. Il y a un deuxième niveau. Je vais vous partager mon interprétation, mais laissez-moi d’abord vous parler d’un des pires fléaux que j’observe. 

Beaucoup de gens entretiennent une relation toxique avec l’argent. Comment pouvez-vous attirer et garder de l’argent dans vos poches si vous ne savez pas comment la traiter, la chérir et l’aimer, pour le meilleur et pour le pire ?

L’argent ne doit en aucun cas être considéré comme un objectif. L’argent doit plutôt représenter le moyen de réaliser ses objectifs. Autrement dit, l’argent aide à réaliser ses rêves. Point. Ce n’est rien de plus qu’un outil pour parvenir à ses fins ! Bien des gens ne voient que du cash dans leur soupe et se fixent comme objectif d’avoir un million avant trente, quarante ou soixante ans. Ils se donnent des buts ponctués par des signes de dollar, comme :

  • un salaire annuel ;
  • des bonus ;
  • des placements pour leur retraite ;
  • un montant pour se gâter ;
  • des sous pour voyager ;
  • et bla-bla-bla et bla-bla-bla.

Ils sont complètement dans le champ. Je ne dis pas que ce n’est pas correct d’épargner des sous et d’éviter de flamber son argent sans réfléchir. À mon avis, nos objectifs devraient être plus personnels, comme :

  • ce que vous souhaitez faire avec votre salaire annuel ;
  • ce que vous souhaitez faire avec vos bonus ;
  • ce que vous souhaitez faire à la retraire ;
  • ce que vous souhaitez vous offrir pour vous gâter ;
  • l’endroit où vous souhaitez aller en voyage ;
  • et bla-bla bla et bla-bla-bla.

La vie vous enverra des billets doux si vous désirez ardemment quelque chose, au plus profond de votre être. En revanche, pourquoi la vie vous donnerait-elle de l’argent si vous ne désirez rien d’autre qu’avoir de l’argent pour le plaisir d’avoir de l’argent ? Que pour satisfaire votre ego ? 

Souvent, les gens ont peur de nourrir des désirs, simplement parce qu’ils les croient irréalistes, trop coûteux, au-dessus de leurs moyens. Ils ont peur de souffrir, d’être déçus. Avant même de rêver, leur tête les convainc qu’ils manqueront de fonds pour réaliser leurs fantasmes. D’où l’importance de visualiser des projets concrets.

Maintenant, j’y reviens. Vous avez tout l’argent que vous voulez pour faire ce que vous voulez ! Logique, non ? Identifiez ce que vous désirez et la vie se chargera du reste. Vous obtiendrez : 

  • la promotion que vous désirez tant avoir ;
  • un héritage ;
  • un projet, une occasion d’affaires ;
  • la vente de votre condo ;
  • l’aide d’un ami ;
  • alouette !

Si votre souhait ne se réalise pas, ce sera sûrement parce que :

  • vous ne le désirez pas assez fort ;
  • vous entretenez des peurs ;
  • votre objectif n’est pas bon pour vous ;
  • votre désir se réaliserait au détriment d’autrui ;
  • ou vous ne faites absolument rien pour que cela arrive.

Si vous avez besoin d’argent pour réaliser vos objectifs, il y a un autre truc ! Toute chose dans la vie suit un flux. Un flux entrant et sortant. En aucun cas, nous ne devons arrêter ce flux. Si vous recevez de l’argent, votre salaire par exemple, vous devez en donner. 

Cette règle s’applique à bien d’autres choses. Si vous voulez de l’amour, vous devez donner de l’amour. Si vous voulez des câlins, vous devez donner des câlins. Si vous voulez imposer le respect, vous devez respecter les gens. 

L’argent ne fait pas exception. Si vous donnez, vous devez accepter de recevoir. Et vice-versa!  N’interrompez jamais la chaîne !  

N’ayez pas peur non plus d’avoir ou de vouloir de l’argent. Contrairement à ce que notre culture nous a enseigné, l’argent, c’est beau!  Réjouissez-vous donc pour les gens qui réussissent, au lieu de les envier ou de déblatérer dans leur dos ! 

Alors, est-ce que vous avez tout l’argent que vous voulez pour avoir ce que vous voulez ? Vous connaissez la réponse ! 

Hugo Dubé

hugodube.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *