Lettre à tous les incompris

Lettre à tous les incompris

Salut, toi !

Si tu es ici, c’est sûrement parce que tu t’es senti visé par le titre de mon article, n’est-ce pas ?

Comme ça, tu te sens incompris par la société ? Tu te considères comme différent de la majorité ? Un mouton noir dans une bergerie remplie de moutons blancs ?

As-tu aussi le vague sentiment de ne pas être né au bon endroit ou à la bonne époque ?

Bienvenue dans le club ! J’ai ma carte de membre moi aussi.

Entre recrues, clarifions certaines choses d’entrée de jeu. (Ça fera mal, mais l’abcès sera crevé, une fois pour toutes.)

Tu ne seras jamais, au grand jamais, compris. Désolé de te l’annoncer, mais toute ta vie, tu te feras juger. Je te connais : passionné, tu n’avances qu’à une seule vitesse. À fond la caisse. Pendant que tu fonces, les gens autour de toi roulent avec le break à bras, s’immobilisent ou — pire encore — font marche arrière. Comment ces personnes, qui tirent de la patte derrière toi, peuvent-elles te comprendre ? Impossible !

Par contre, tu es bel et bien né à la bonne époque. Pourquoi en suis-je si convaincu ? C’est très simple ! En plus, tu le sais à l’intérieur de toi, mais tu n’écoutes pas ta petite voix, parce que tu crains la réponse. (Tu vois comme je te connais bien…)

Tu joues un rôle précis et tu as une mission bien définie à accomplir sur cette Terre, et particulièrement dans cette vie.

Ta destinée — et la mienne — est de tellement rayonner, de tellement briller que nous inspirons et influençons les autres (les moutons blancs, dont je parlais précédemment). Nous rayonnons et brillons en étant tellement heureux que nous en devenons un modèle pour les autres, qui veulent nous ressembler. « Wow ! Comment fait-il pour être si heureux, celui-là ? Quel est son truc ? », se demandent-ils, sur ton passage.

Vivre à toute allure

Je me répète, mais c’est important de comprendre. Notre mission sur Terre est de rayonner et de briller pour influencer et inspirer les autres.

Pour réussir ce mandat, il faut à tout prix arrêter d’évoluer dans le regard des autres, de nous nourrir de leur reconnaissance, de chercher à combler notre besoin d’être aimés. Il faut simplement vivre notre vie à notre manière, la pédale au plancher. En acceptant que nous ne serons jamais compris. En sachant que nous sommes les seuls maîtres de notre bonheur.

La pire chose pour un passionné, comme toi et moi, est de se conformer. N’essaie jamais de devenir comme les autres. Crois-moi : tu es pourri là-dedans et le feu qui brûle en toi s’éteindra.

Fais les choses à ta façon. Écoute ta petite voix.

Tu veux un nouveau tatouage ? Vas-y !

Tu veux partir un mois en voyage ? Go !

Tu désires devenir ton propre patron ? Fais-le !

Fais ce qui te plait, sans attendre à demain. De toute façon, il y aura toujours une personne pour te juger. Ne t’en occupe pas. Elle est probablement rongée par la jalousie. Elle aimerait tellement s’offrir cette liberté, sauf qu’elle vit dans la peur et le regard des autres. Au lieu de te féliciter et de s’inspirer de toi, elle préfère se trouver une excuse pour ne pas réaliser ses rêves en te jugeant. Ne t’arrête donc pas aux personnes qui te critiquent, mais tiens compte de tous ceux et celles que tu as réussi à encourager. Ceux-là deviendront ta motivation, ton moteur.

Pour tes parents, tes amis et tes collègues, que tu n’as pas le choix de côtoyer mais qui roulent « sur les quatre flashers », la solution est simple : ne leur parle jamais de tes ambitions. Ils ne comprendront pas tes choix et essaieront de te décourager. Trouve des sujets de conversation qui ne risquent pas de déraper. Entoure-toi plutôt de gens comme toi, d’autres membres du club. Eux, ils te comprendront.

Quand on réalise des choses qui nous rendent vraiment heureux, l’Univers nous entend et s’organise pour qu’on ne manque de rien. N’aie pas peur. L’Univers sera bon avec toi si tu respectes ta mission de vie. Fais-lui confiance.

Alors, as-tu pris ta décision : être heureux ou pas ?

Dis-moi.

Entre incompris, on se comprendra !

Hugo Dubé

Hugodube.ca

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *