« Abondance ». J’adore ce mot !

Quand je le prononce ou que je l’écris, je ne pense pas à l’argent ou aux biens matériels. Il évoque chez moi beaucoup plus que ça. Si vous fouillez un peu dans un dictionnaire ou sur le web, vous constaterez que ce mot signifie « avoir quelque chose en grande quantité ». On peut posséder une grande quantité de chemises blanches, de coussins en velours ou d’aimants de frigo, selon sa passion, mais on peut aussi récolter abondamment tout ce qui est intangible, selon ses priorités, comme :

  • l’amour ;
  • le bonheur ;
  • la joie ;
  • la paix ;
  • le plaisir ;
  • la bonté.

Vous me voyez venir ? Ce qu’on ne voit pas est beaucoup plus important que ce que l’on voit. À la fin de votre vie, que croyez-vous regretter : ne pas avoir gagné assez d’argent OU ne pas avoir passé assez de temps de qualité avec les gens que vous aimez ?

Petite parenthèse : le mot « abondance » est souvent mal interprété.

Vivre dans l’abondance, même matérielle, n’a pourtant rien de mal en soi. Ce qui se justifie moins bien — et encore là, je ne juge personne —, c’est l’accumulation superficielle, non nécessaire. Posséder cinq voitures, parce que c’est votre passion et que vous les utilisez régulièrement, c’est correct ! Posséder 50 paires de chaussures et en porter seulement deux peut s’avérer un problème. Sachez donc différencier « abondance » et « accumulation » ! Vous ne pourrez pas vivre tranquille dans l’abondance si, au départ, vous avez un préjugé contre le mot.

 

La mentalité du p’tit pain

Le contraire de l’abondance est la rareté. Je constate avec stupéfaction que plusieurs personnes ne cultivent pas leur vie avec un mindset d’abondance, mais en prônant plutôt involontairement une philosophie de rareté.

Qu’est-ce qu’un mindset ? On entend cet anglicisme partout depuis quelque temps, mais est-ce qu’on sait vraiment ce qu’il veut dire ? En bref, mindset veut dire « état d’esprit ». La majorité des gens ne placent pas leur esprit dans un état propice à l’abondance, mais plutôt propice au manque ou à la rareté. Ça me fait penser à cette expression typiquement québécoise : « On est nés pour un p’tit pain ».

Ce sujet de discussion revient souvent avec mon coach d’affaires. Souvent, je me laisse prendre au jeu, moi aussi, avec la mentalité du « p’tit pain ». De moins en moins, par chance, car je m’exerce à cultiver des pensées et des paroles positives qui influencent mon mindset !

Il faut comprendre que ce qui vous arrive, dans la vie, découle de ce à quoi vous accordez de l’importance. Vous détenez le pouvoir de créer votre réalité ! Si vous entretenez un mindset de manque, alors, vous manquerez de tout. Encore là, je ne parle pas seulement de biens matériels.

 

Choisir ses scénarios

Nous avons été éduqués, conditionnés et programmés pour croire que la vie est difficile, qu’il faut travailler fort pour gagner notre croûte, que le bonheur arrive uniquement après de longs efforts… Nous avalons cette philosophie toute crue et l’appliquons dans notre vie inconsciemment. Après, à notre plus grande stupéfaction, nous nous demandons pourquoi l’abondance tarde à arriver !

Par exemple, lors d’une séparation amoureuse, on suppose des choses avant même qu’elles se produisent.

  • Je vais manquer d’argent.
  • Je vais faire de la peine aux enfants.
  • Je vais rester dans un appartement minable.
  • Les autres vont me juger.
  • Mon ex va me faire de la misère.
  • Je vais avoir de la difficulté à trouver un nouveau conjoint.
  • Etc.

On défile ces scénarios dans notre tête, et vous savez quoi ? Ils se concrétisent ! C’est un mindset de rareté !

Peu importe votre situation, gardez un état d’esprit d’abondance ! (Ne vous inquiétez pas ! Je vous donnerai bientôt des trucs pour y parvenir.)

Je peux aussi vous donner l’exemple de cette dame, qui est venue me parler après avoir vu sur mes réseaux sociaux une vidéo où je parlais d’amour. « Hugo, l’amour, ce n’est pas fait pour moi ! Cela fait 15 ans que je suis célibataire. J’ai eu mal, alors, j’ai mis cela de côté. »

Si elle s’est manifestée pour m’en parler, c’est que l’amour reste pas mal plus important pour elle qu’elle ne le pense. Toutefois, en cultivant de telles pensées, elle ne trouvera jamais l’amour. Elle s’est bâti un mur pour éviter que ça lui arrive. Après avoir pris le temps de comprendre sa blessure et d’apporter les changements nécessaires pour être heureuse, elle devrait plutôt reprogrammer son mindset : « L’amour, c’est fait pour moi. Cela fait 15 ans que je suis seule, oui, mais je suis maintenant prête à rencontrer l’amour. » Je vous gage que l’amour la surprendrait vite dans le détour !

C’est la même chose après une séparation. Si on entretient une mentalité de rareté et qu’on pense qu’on déménagera dans un appartement minable, cela va arriver. Sans avoir en tête un lieu précis, une valeur en argent ou une image claire de la cuisine, pourquoi ne pas plutôt se visualiser heureux dans son nouveau chez-soi ? Faites confiance en la vie, au lieu de l’inciter à vous guider vers le pire ! En fin de compte, ce que vous désirez, c’est d’être bien et que les gens que vous aimez soient bien eux aussi !

 

Pratiquez le ICI et MAINTENANT

La solution pour cultiver un état d’esprit d’abondance est la pratique !

Pour enclencher votre mindset positif, c’est simple ! Comme dans tout, il faut vivre en pleine conscience. La technique de pleine conscience n’est pas réservée aux moines tibétains et aux accros au yoga. Au contraire ! C’est un « état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans juger, sur l’expérience qui se déploie instant après instant. »

Autrement dit, c’est de prendre le temps de prendre le temps et écouter ce qui se trouve en nous et autour de nous. C’est simple ! Prenez le temps d’écouter ce qui se passe en vous, vos émotions, vos sentiments et vos pensées. Prenez ce temps pour les accueillir, les ressentir et ensuite analyser si c’est ce que vous voulez réellement. Dans le cas affirmatif, alors, continuez ! Sinon, il vous faudra changer.

Si vous avez une pensée négative, limitante, de manque et de rareté, vous devez la tourner en positif. Par exemple : vous vous levez un matin en vous disant que la journée sera difficile, car vous avez une rencontre avec votre patron. Immédiatement, vous devez remplacer votre pensée : « Je vais passer une belle journée et la rencontre avec mon patron sera agréable. » Vous verrez que tout changera autour de vous et vos pensées deviendront réalité !

 

Le mot de la fin

Nous sommes tous très doués pour nous créer des scénarios dramatiques. Une à la fois, apprenez à modifier vos pensées limitantes en pensées stimulantes ! Et retenez que s’il y a des choses que vous aimez moins dans votre vie, vous êtes le seul et unique coupable, mais aussi la meilleure personne pour remédier à la situation. Vous pouvez créer votre propre réalité. Aussi belle que vous puissiez l’imaginer.

Changez donc votre mindset ! Offrez-vous une réalité d’abondance !

 

 

Hugo Dubé

Coach – service de guide

Hugodube.ca